ACTUALITÉS

Redon veut carburer à l’hydrogène vert

Redon veut carburer à l’hydrogène vert

Une station de distribution et une usine de production de véhicules à hydrogène devraient bientôt voir le jour dans la région de Redon. Créer un circuit court autour de l’hydrogène vert : voilà l’ambition du pays de Redon (Ille-et-Vilaine).

Depuis deux ans, élus et investisseurs planchent de concert avec H2D ecosystems, une start-up bretonne. “On veut casser les codes en agissant sur les volets énergie et mobilité en même temps, ce qui nous permettra de proposer un hydrogène hypercompétitif”, présente Stéphane Paul, le fondateur de l’entreprise.

L’idée est de construire une usine de production d’hydrogène, alimentée en électricité issue des énergies renouvelables, ainsi qu’une station de distribution.

A côté, une usine de fabrication de véhicules hybrides solaires hydrogène produirait dès 2023, 100 véhicules par an. Le prototype a été validé pendant le confinement et des brevets ont été passés avec les entreprises allemandes Audi et Anleg.

L’usine fabriquera des voitures, mais aussi des autocars scolaires, des camions de collecte des déchets, des chariots élévateurs…

“De nombreux secteurs sont intéressés, de l’agriculture à l’industrie, en passant par les grandes et moyennes surfaces.”

Estimé à dix millions d’euros sur plusieurs années, le projet est soutenu par l’Etat dans le cadre d’un Contrat de transition écologique. Des dizaines d’emplois sont à la clé.

Désormais, il attend un prochain conseil communautaire pour décoller. Cela permettra de créer une entreprise publique locale, qui regroupera élus, associations, particuliers et entrepreneurs. Avec la volonté de mettre “les citoyens au cœur du projet”.

Cette étape a pris quelques mois de retard avec la crise sanitaire, mais devrait faire l’actualité de la rentrée politique à Redon agglomération.

En lien avec cet article